Le Times titrait, il y a quelques jours (mais est-ce qu’il n’était pas en retard de quelques décennies?) : « Climate is everything ». Si le climat, c’est tout, où sont les #bibliothèques dans ce tout?  Pour certaines, c’est clair, mais pour d’autres, ça l’est moins. Comment étendre la conversation et avoir plus d’impact pourrait-on se demander? Une partie de la réponse à cette interrogation émerge de la démarche qui s’est déroulée en 2020 avec lesImage étudiant.e.s du cours Gestion des services en bibliothèque à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information (EBSI) et qui a donné lieu à la production de ce Recueil d’idées sur la transition socioécologique en bibliothèque.

Les étudiant.e.s ont expérimenté des méthodes de pensée design en vue de concevoir des interventions orientées sur la transition socioécologique en bibliothèque. En collaboration avec les bibliothèques de Montréal et en utilisant une diversité de techniques, telles que des entretiens et des ateliers d’idéation, les étudiant.e.s ont conçu des pistes d’action à partir de cette question :

Comment les bibliothèques publiques peuvent-elles s’engager et contribuer à la transition socioécologique ?

Ce rapport, qui est aussi une ressource éducative libre, présente la somme des études et des travaux accomplis sur ce thème dans le cadre du cours. Nous retrouvons d’abord une série de prototypes et de concepts qui ont fait l’objet d’un traitement plus approfondi. Huit tableaux exposent ensuite des idées et des pistes d’actions. Ces conjectures ont été catégorisées en fonction des missions des bibliothèques telles que définies par le chercheur, R. David Lankes, et des Objectifs de développement durable des Nations-Unies dans le but d’expliciter l’impact collectif potentiel de ces initiatives.

En tout, ce recueil d’idées propose 84 idées et une base de connaissance avec 111 références annotées. Ce projet ouvre un monde de possibles et témoigne du rôle de la bibliothèque publique comme lieu de savoirs communs et comme espace d’engagement face à la crise climatique pour les habitant.e.s sur les territoires. 

Merci à Olivier Chamberland ⎼ ancien étudiant du cours, diplômé maintenant et toujours engagé ⎼ pour son aide dans la production éditoriale.

Le livret ouvert est disponible en suivant ce lien. Une version finale en html est préparation.

Bonne Journée de la Terre !

Publié par :Bibliomancienne

Bibliothécaire, auteure d'un carnet, professeure à l'EBSI.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.