Semaine de la liberté d’expression 2020 / Freedom to Read Week 2020

Certaines bibliothèques prétendent que la Semaine de la liberté d’expression est le plus beau moment de l’année après… la Semaine des bibliothèques. À l’occasion de la Semaine de la liberté d’expression, le Café des savoirs libres tiendra demain une activité de création de livre libre en format epub à la bibliothèque Mordecai-Richler. Lors de cet atelier, des oeuvres de Ida Faubert, Jack Kerouac et Nellie Maillard seront numérisées avant de les éditer en format epub.

Les participant.e.s pourront aussi éditer leurs propres oeuvres s’ils ou elles viennent avec leur téléphone et leur portable.

Cette initiative s’inscrit dans le prolongement de la réflexion de Vickery Bowles, directrice de Toronto Public Library, sur l’importance de promouvoir autrement, par d’autres voies, notamment en lien avec la littératie numérique, les nouveaux contours de la liberté intellectuelle et de la liberté d’expression aujourd’hui en bibliothèque :

Les bibliothèques publiques étendent également leur offre en matière de littératie numérique pour répondre aux développements de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique et afin d’aider les gens à comprendre comment les algorithmes façonnent leur vie privée dans le monde des réseaux, leur expérience numérique et leur accès à l’information.

Les bibliothèques publiques sont une ressource communautaire de confiance, elles sont donc placées de manière idéale pour donner des conseils sans jugement sur l’évolution de la complexité des environnements numériques. Ces activités et ces approches ne sont pas ce que beaucoup de gens ont en tête quand ils considèrent le soutien des bibliothèques publiques à la liberté intellectuelle… Au 21e siècle, le travail est plus complexe. Il est encore plus important pour nous tous de défendre la liberté intellectuelle par d’autres moyens. (Ma traduction)

L’atelier est ouvert à tou.te.s.

Pierre C. et Josée P.

MAJ suite à l’atelier : Nous avons été très satisfait.e.s de l’atelier mené dans le cadre du labo d’édition du Café des savoirs libres à l’occasion de la Semaine sur la liberté d’expression. L’expérimentation publique de cette activité en bibliothèque visait à vérifier s’il était possible avec simplement un téléphone et un portable de procéder à la production complète d’une oeuvre numérisée et publiée en format epub. Les sceptiques ont été confondus, et 5 logiciels plus tard (ScanTailor, gimaReader, Tesseract, Sigil, Pageedit), le résultat est convaincant. Nous n’avons pas produit autant que pages que nous l’aurions souhaité, mais la mise à l’épreuve technique s’est avérée certainement concluante.

Source :  Bowles, Vickery. (2020). Public Libraries Rise to Meet 21st-Century Challenges. Freedom to Read 2020. Book and Periodical Council, pp. 16-17.

Illustrations : (1) Ida Faubert (début XXe siècle). Domaine public via Wikimedia Commons. Selon l’excellent site Île en île, cette photo aurait été prise au Studio R. Paudrat, à Paris, et aurait servi d’illustration pour l’édition du roman Sous le soleil caraïbe de 1959. (2) Bannière gratuite disponible sur le site Freedom to Read.

Publié par :Bibliomancienne

Bibliothécaire, auteure d'un carnet, professeure à l'EBSI.

Un commentaire sur “D’autres manières de célébrer la Semaine de la liberté d’expression : créer des livres libres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.