Expédition apprenante dans les nouvelles bibliothèques de Toronto

Voici une présentation sur les nouvelles bibliothèques de la Toronto Public Library et sur le Student Learning Center de l’Université Ryerson réalisée au retour de cette « expédition apprenante » qui a eu lieu les 20 et 21 octobre 2015.

 

La 100e bibliothèque publique à Toronto : Un nouveau chapitre de l’histoire de TPL au service de la communauté

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La 100e succursale d’un des plus grands et des plus performants réseaux de bibliothèque au monde, celui la Toronto Public Library (TPL), a été inaugurée cette année.  Le Scarborough Civic Center Branch est un espace ouvert avec des volumes généreux qui donne un sentiment de liberté et d’ouverture; il regorge de lumière naturelle, abrité sous un toit vert et une charpente en bois du Québec.

Cette nouvelle bibliothèque tiers lieu crée un pôle civique, un catalyseur de vie de quartier doté de ressources en quarante langues. Accueillante et engagée, elle met de l’avant une programmation attentive à l’inclusion sociale avec une station de lecture pour les jeunes enfants (Kidsstop Interactive Early Literacy Center) et un laboratoire de création numérique (Digital Innovation Hub – DIH ). Avec le DIH, la dernière née du réseau de Toronto prolonge, près de deux cents ans plus tard, la vocation de la première bibliothèque de la ville, née en 1830 dans les murs du Mechanics’ Institute, dédiée au développement de compétences et au partage des savoirs.

Le Digital Innovation Hub est un espace et un service qui proposent des technologies émergentes accessibles à tous pour l’exploration, l’apprentissage, la création, la collaboration dans un environnement convivial.  Des ateliers d’initiation technologique et de programmation, ainsi que des événements animés par des spécialistes et des « innovateurs en résidence » sont offerts. Les technologies disponibles comprennent des imprimantes 3D, des microprocesseurs Rasperry Pi, des ensembles Arduino, des caméras haute définition, un écran vert, des iMacs pour faire de l’édition graphique/Audio/Video, des numériseurs (PCs, Epson), des convertisseurs de vidéo, des portables MacBook Pro (équipés avec iWork et divers logiciels open source).

Le centre de littératie émergente pour les 0-5 ans (Kidsstop, Interactive Early Literacy Center) est un autre exemple de service innovant. Il propose un parcours interactif et un environnement tactile permettant aux enfants d’intégrer les compétences associées à la maturité scolaire, c’est-à-dire, les compétences nécessaires pour assurer un apprentissage fonctionnel de la lecture chez les enfants lorsqu’ils sont en âge de fréquenter l’école.  

Anne Bailey, the director of branch libraries for the TPL, feels that having 100 branches in the system is a wonderful achievement. “It speaks to Toronto as a city of neighbourhoods,” she notes, “and it speaks to Toronto as a city of readers who are interested in learning, in being engaged in the community, in moving into the 21st century.” (The Torontoist)

“I think the library is a lot more than a book depository,” said Ron Carinci, chair of the Toronto Public Library Board. “It’s like the new living room. It’s a community hub. We offer more than books – there’s technology, there’s WiFi, there are areas to sit and read. It’s really a home away from home.” (Toronto Star)

Public libraries have changed and evolved over time, noted City Librarian Vickery Bowles. “We’re not just about books anymore – although that’s still the heart and soul of libraries – but it’s also about creating content, and that’s a really important part of what the public library does,” she said. (Toronto Star)

Ses attraits

  • Un espace accueillant pour tous
  • Des livres, des livres audio, des magasines, des DVDs en anglais, chinois, gurarati et tamoul.
  • Wifi gratuit, et des ordinateurs
  • Digital Innovation Hub avec une imprimante 3D accessible à tous
  • Un centre de littératie émergente pour les 0-5 ans.
  • Un toit vert et un jardin de lecture extérieur.

Quelques faits

  • Ouverture : 20 mai 2015
  • Localisation : 156 Borough Drive, près du Scarborough Centre TTC Station
  • Architecture : LGA Architectural Partners en association avec Philip H. Carter Architecture + Urban Planning
  • Superficie : 1347 mètres carré
  • Budget : 10, 276 millions
  • Heures d’ouverture : Lundi au jeudi : 9am – 8:30pm / Vendredi et samedi : 9am – 5pm
  • Collection : 42 000 items
  • Salle de programmation : pour 48 personnes assises

Pour aller plus loin

10 petits liens pour octobre : nouvelles bibliothèques, vieilles tablettes, Alberto Manguel, Wikipédia et le partenariat transpacifique

C’est le retour de la nanoveille qui rassemble quelques contenus indispensables publiés au cours du mois d’octobre.

Lire la bibliothèque Marc-Favreau en compagnie de l’architecte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Visite et lecture de la nouvelle bibliothèque Marc-Favreau dans l’arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie en compagnie de Gilles Prud’homme de la firme Dan Hanganu, architectes.

Déchiffrer le sous-texte du lieu avant que les livres/médias ne viennent y bruire. Un projet fort, à la fois sensible et raffiné.

L’arrondissement ouvrira les portes de la bibliothèque au public pour une autre visite architecturale le dimanche 15 septembre, de 10 h à 16 h.

Par où le lieu qui n’est aucun lieu mais qui les porte tous: la nouvelle bibliothèque Guy-Belisle à St-Eustache

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 7 juillet dernier, on a fermé l’ancienne et le 30 septembre prochain, c’est l’ouverture de la nouvelle bibliothèque Guy-Belisle à St-Eustache. Le bâtiment est déployé en bordure de la rivière des Mille Îles, à l’est de l’entrée du pont Arthur-Sauvé, sur le chemin de la Grande-Côte. Sur le site du magazine ArchDaily, consacré à l’actualité de l’architecture sur la scène internationale, l’équipe de ACDF* qui a développé le concept du projet explique:

The parti of the project attempts to distinguish between diverse components of the project that converge with each other, yet compose a homogeneous cohesion. The new building will function as a bridge between the city and nature, tranquility and movement, culture and community. The proposal is thought of as the idea of “living together”, continuously promoting exchange between the library users, staff, and community. The volumetrics and orientation of the new library are derived from a series of major precepts discovered at the beginning of the conception process. The factors include the diverse built and natural context of the site, physical site constraints, and the complex functional program of a modern library.

On peut lire la suite et voir les images du projet  ici.

Localisation et client : Ville de Saint-Eustache
Superficie : 2 600 m.c.( le double de la superficie de l’ancienne érigée dans les années 70).
Coût : 9 millions (bénéficiant d’une subvention de 3,1 millions $ du ministère de la Culture du Québec)
Bibliothécaire en chef : Nicole Grimard
Architectes : ACDF*
Équipe projet : Sylvain Allaire, Guy Courchesne, Maxime Frappier, Joan Renaud, Laurence Lebeux,Antonio Dibacco, Gabriel Villeneuve.
Construction : Opron
Durée du projet : 2010-2012

Pour aller plus loin 

Différents articles orientés sur le volet architecture :

D’autres propositions pour le concours d’architecture:

Historique et contexte du projet :

| «Il demande : par où le lieu qui n’est aucun lieu mais qui les porte tous» est gravé sur une des chaises de la terrasse extérieure de la nouvelle bibliothèque, St-Eustache, 8 septembre 2012|