Salade mixte No. 4 #bibliothèques #actualités

 

Maxime Beaulieu, spéciaIiste de bandes dessinées et de manga, geekothécaire à la Direction des bibliothèques de Montréal.

En complément du Bouillon avec des saveurs un brin plus locales, cette veille porte une attention particulière aux bibliothèques comme « infrastructures sociales » ainsi qu’aux services pour les jeunes en vue d’alimenter la réflexion dans le cadre du cours SCI6339 à l’EBSI. Notez que certains des meilleurs ingrédients proviennent des étudiant.e.s.

Bibliothèques publiques

  1. Archive with Care : At Escondido Public Library, a participatory archive gives immigrants a voice (American Libraries)
  2. Libraries are filling an affordable fitness void. Librarians are providing yoga and tai chi classes for communities that need them (The Outline)
  3. ***IMLS Public Library Survey: Program Attendance, Collection Size, Digital Materials Up; Visits, Circ Down. (Library Journal) :
  4. In Your State: Priorities for IMLS-Funded Library Services. (Medium) : IMLS’s recent analysis of the 56 plans revealed that most state libraries are focused on providing their communities with access to information, reaching underserved populations, and growing partnerships with other government agencies. »
  5. ***The End of Fines? As more and more libraries are finding, eliminating fees lowers barriers while still bringing books back into circulation. (Library Journal -Premium)
  6. Leadership Development. PLA Leadership Model 2018. (PLA) :

The PLA Leadership Model describes the work, methods, and core values of leadership in a public library context. It describes library leaders’ core areas of responsibility as Learning and Literacy, and Stewardship and Integrity. Under the model, library leaders are also encouraged to practice the paired values of Respect and Civility; Inclusion and Equity; Service and Privacy; and Information and Truth, while embracing a spirit of caring, integrity, and optimism. The model envisions these leaders helping individuals, neighborhoods and communities to thrive by making the library a trusted, helpful resource to all people.

Services d’information pour les jeunes

  1. Les Prix du GG (dont pur le (dont les prix jeunesse)
  2. Rencontre professionnelle : Ouvrir les possibles de la bibliothèque jeunesse (Si Institut suédois)
  3. Social Media, Social Life: Teens Reveal Their Experiences (2018) (common sense media)
  4. 100 Livres pour les enfants de 6 à 9 ans – Tu lis déjà? Tu lis quoi?  (Paris Bibliothèques)
  5. Marché du livre : des achats de livres plus variés ces 10 dernières années (Actualitté)

Première trouvaille de ce rapport, les nombres de livres différents et d’auteurs différents ayant fait l’objet d’une vente dans l’année ont significativement progressé : respectivement, + 50 % et + 36 %. Ce qui signifie, en clair, que les achats reflètent une plus grande variété. Cette dernière est particulièrement sensible pour la bande dessinée, les mangas et comics (+ 90 %), les livres jeunesse (+ 70 %) et les livres pratiques (+ 52 %).

Programme à découvrir 

Blogues indispensables

Formations et événements

 

Salade mixte No.1 #bibliothèques #actualités

Médiathèque Nelly-Arcan à Lac-Mégantic (Québec).

En complément du Bouillon avec des saveurs un brin plus locales, cette veille porte une attention particulière aux bibliothèques comme « infrastructures sociales » – comme le présente si bien Eric Klinenberg dans l’extrait de l’article partagé plus bas – ainsi qu’aux services pour les jeunes en vue d’alimenter la réflexion dans le cadre du cours SCI6339.

Bibliothèques publiques

  1.  Les données 2017 sur les bibliothèques publiques québécoises.disponibles dans StatBib (BAnQ)
  2. Neil Gaiman and Chris Riddell on why we need libraries – an essay in pictures (The Guardian)
  3. ***Nouveau plan stratégique de la Public Library Assocation (PLA)
  4. ***To Restore Civil Society, Start With the Library (NYT) :

Libraries are an example of what I call “social infrastructure”: the physical spaces and organizations that shape the way people interact. Libraries don’t just provide free access to books and other cultural materials, they also offer things like companionship for older adults, de facto child care for busy parents, language instruction for immigrants and welcoming public spaces for the poor, the homeless and young people.

I recently spent a year doing ethnographic research in libraries in New York City. Again and again, I was reminded how essential libraries are, not only for a neighborhood’s vitality but also for helping to address all manner of personal problems. – Eric Klinenberg

Services d’information pour les jeunes

  1. Concours Booktube Livre-toi (ANEL)
  2. 5 finalistes au Prix TD (Radio-Canada)
  3. À quoi ressemble une journée type sur Internet pour les jeunes de 12 à 25 ans? (Cefrio)
  4. ‘Nothing short of remarkable’: Study finds parents’ chats with their toddlers pay off 10 years later (CBC)
  5. ***Skim reading is the new normal. The effect on society is profound (The Guardian)
  6. The American Opioid Crisis in YA Literature (School Library Journal)
  7. How Game Apps That Captivate Kids Have Been Collecting Their Data (NYT)
  8. ***New report highlights social impact of library-based early literacy programs (Digital Media Research Center)

The report demonstrates that public libraries are highly appropriate vehicles through which to support, facilitate, and lead early literacy development programs. While primarily built around promoting and improving early literacy, the First 5 Forever initiative is also a community facilitator and connector, supporting families and children through a culture of participation and lifelong learning. The report also highlights that the opportunities and challenges posed by digital media technologies for young children and families will be central to the future development of such initiatives.

Bonne lecture !

 

Glossaire intuitif pour la bibliothèque des enfants à Clamart

Je voulais voir, vivre, la magie de la bibliothèque des enfants à Clamart, celle qui est ronde. Celle de la célèbre photo de Martine Franck parue dans Life en 1965 avec la contre-plongée sur les petits visages dans l’escalier en spirale. Classée édifice patrimonial ou monument historique en 2009, elle est réputée pour un double événement, au plan de l’architecture et de la lecture jeunesse. Si on part à la recherche de ce lieu mythique, on peut encore le trouver et le parcourir comme une œuvre dont l’expérience et la narration sont neuves.

Au sein des murs, il y a aussi ceux qui sont un peu, à peine, plus grands que leurs clients. Ils étaient trois, comme les trois ours de Boucle d’or, qui m’ont accueilli et qui m’ont dit les choses de la vie de la bibliothèque. La vérité sort de la bouche des (bibliothécaires pour) enfants. J’ai tiré de cette visite et de quelques lectures, un glossaire en six mots avec une sémantique intuitive.

1.  Paysage. Moins de collections et plus de valorisations.  On achète assez peu de livres mais on les lit, relit beaucoup et on fait toute sorte de sélections bien visibles, bien étalées, et pas seulement avec les nouveautés. Avec ce qu’on a. Les nouveautés sont une construction du marché qui ne fait pas sens pour les enfants.  Mais l’effet de surprise a un sens. Et les espaces qui bougent et se renouvellent aussi.

2. Miel.  On dit que ce qui compte, c’est ce qui est conté, le récit, et sa qualité. Peu importe ce qui le supporte, livre ou jeu ou film, pour autant que le contenu soit porteur. Bref, c’est parce que l’on est agnostique par rapport au dispositif, que l’on a tout naturellement introduit des iPads et des consoles qui sont, comme le livre, des technologies à raconter. On revendique un indicateur de performance particulier : pourquoi calculer les prêts, que signifient-t-ils? Ici, il faudrait utiliser le boulier pour dénombrer toutes ces histoires que l’on raconte encore et encore et qui font du bien, du rire, qui fabriquent des possibles. Statistiques du coeur. Toise de la joie.

3. Main à la pâte.  La bibliothèque est une œuvre qui vit de la participation des enfants. Ils font grossir la boîte à idées. Ils assument les opérations de prêts et de retour au comptoir de services. Les bibliothécaires sont bien trop occupés à jouer et à lire pour s’occuper des transactions.  Et, on prend un engagement qui favorise l’appropriation et qui dépasse la consommation de services. Apparemment, on peut repérer sur Google images, la carte d’«aide-bibliothécaire» qu’une ancienne lectrice a numérisée, avec la nostalgie de cette responsabilité, de cette sorte de lien de confiance qui contribue à faire grandir, soi-même et l’autre. C’est une prise en main à la pâte. On apprend le vivre-ensemble à travers le faire-et-grandir-ensemble.

 À Clamart, les enfants découvrent les différentes facettes d’une vie en commun, avec l’exercice d’une vraie liberté. Ils ont la possibilité de prendre des initiatives et de vraies responsabilités. Ce souci de faire participer les lecteurs à la vie de la bibliothèque est un des héritages majeurs reçus de la première Heure Joyeuse. Celle-ci avait été fortement intéressée par la pensée de quelques grands pédagogues comme Célestin Freinet et Roger Cousinet. Cette touche proprement française, nous l’avons adoptée avec conviction. La dimension sociale de la bibliothèque a aujourd’hui plus d’importance que jamais. Nous avons toujours eu à cœur de favoriser chez le lecteur le sentiment réconfortant d’appartenance : on ne vient pas simplement pour prendre, recevoir, mais pour participer, échanger. Cette invitation  à la réciprocité aide à l’estime de soi-même. C’est bien ce qu’il faut pour oser la lecture et la découverte de mondes autres. (Geneviève Patte, membre fondatrice de la  La Joie par les livres et la bibliothèque des enfants de Clamart)

4. Relier. Si la création de liens, tissant l’identité du lecteur et celle de la communauté, définit l’essence de ce projet, l’architecture adopte le même manifeste. La position de L’Atelier de Montrouge a revendiqué elle aussi un dialogue entre l’urbain, le voisin, le construit, entre l’objet culturel et la nature, entre le social lourd et une esthétique de la légèreté et de la lumière, de la circulation libre, entre le contexte historique, géographique, ce qu’on a appelé le « déjà-là » et le matériel par le bais de différents registres de perception et de propositions (Catherine Blain dans Espace à lire – La bibliothèque des enfants à Clamart).

5. Maison. L’ambiance est à l’intime,  dans une sorte de trois-pièces sécurisant et confortable qui emprunte au cadre familial. Rien de d’institutionnel. Cette maison est celle qui attend et qui accueille, qui ouvre les bras, qui est la quasi-nôtre, fondue entre le privé et le public. Tiers lieu. Ce cocon de miel, marqué par ses connexions avec l’extérieur,  sa fenestration végétale, ses empreintes naturelles, ses motifs en noeuds de bois,  sa trame organique, est une cabane dans les arbres. Une chambre pour l’imaginaire. Home made quand on bricole des attaches de sécurité pour les consoles de jeu. Quand on tend un grand drap blanc avec des punaises entre les étagères pour projeter des films (et là on pense aux auditoriums sophistiqués qu’on exige aujourd’hui…).

6. Joie durable. L’Association de la Joie par les livres a programmé la petite bibliothèque ronde de Clamart en 1965 et,  dans cet élan mobilisateur, elle a contribué à la naissance de l’enfant lecteur comme sujet à celle de la bibliothèque jeunesse comme horizon théorique et pratique. Maintenant ces services, à travers le Centre national de la littérature pour la jeunesse et la Revue des livres pour enfants sont déménagés à la Bibliothèque nationale de France, à Paris, séparés des communautés et de la cité HLM de banlieue qui constituaient son terrain d’expérience, son test de la réalité. On se demande, au-delà de sa restauration physique, qui est prévu dans d’ici peu,  quel avenir sera celui de la bibliothèque des enfants ?

Pour aller plus loin :

La monographie Espace à lire – La bibliothèque des enfants à Clamart. (2006) Gérard Thurnauer, Geneviève Patte & Catherine Blain. Gallimard.

Le site de La Petite Bibliothèque Ronde.

Le site de La Joie par les livres.

Un album de photos sur Flickr.