Bibliothèque Benny, arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Montréal, 2016.

Les services pour les jeunes font partie des rôles primordiaux des bibliothèques publiques partout dans le monde. Selon les principes directeurs de l’IFLA/UNESCO, la bibliothèque a la responsabilité particulière de répondre aux besoins des enfants et des jeunes. Et pour cause. Cette politique publique fait valoir que :

si les enfants peuvent être inspirés à un jeune âge par la passion de la connaissance et par les œuvres de l’imagination, ils auront des chances de bénéficier toute leur vie de ces éléments décisifs pour le développement personnel, ce qui tout à la fois les enrichira et stimulera leur contribution à la société. Les enfants peuvent aussi encourager les parents et autres adultes à faire usage de la bibliothèque. Il convient également que les jeunes qui éprouvent des difficultés dans leur apprentissage de la lecture puissent se rendre dans une bibliothèque où ils recevront des documents appropriés (IFLA/UNESCO, 2010, p. 7).

Avoir une connaissance juste des services pour les jeunes fait partie de cette responsabilité. Or, nous ne disposons à l’heure actuelle d’aucun portrait sur les services pour les jeunes dans les bibliothèques publiques du Québec, du moins aucun portrait qui s’appuie sur la recherche. La présente enquête vise à combler ce manque de connaissances.

Plusieurs bibliothèques publiques ont déjà rempli notre questionnaire — nous les en remercions –, mais nous avons constaté que certaines régions, notamment du côté des grandes villes du Québec, ont peu contribué à l’enquête, ou pas encore. Sans leur contribution, sans celle du plus grand nombre, le portrait obtenu perdrait de sa portée.

Jamais dans l’histoire des bibliothèques publiques québécoises une telle enquête n’a été conduite. Une autre première à souligner : cette étude s’étend à l’ensemble du réseau des bibliothèques publiques québécoises et s’adresse tant aux bibliothèques autonomes qu’à celles du Réseau Biblio.

Cette recherche nous permettra de jeter un éclairage inédit sur le travail fait pour accueillir et accompagner les jeunes dans les bibliothèques publiques, en temps “normal”, mais aussi en contexte pandémique. Les résultats qui seront communiqués pourront servir à informer les publics et les décideurs de la diversité et de la profondeur de l’offre, de manière à en avoir une meilleure appréciation.

La recherche permettra en outre de produire des constats qui dépassent l’anecdote, les lieux communs, voire les conceptions erronées de l’offre de services jeunesse dans les bibliothèques publiques québécoises d’aujourd’hui.

Nous pourrons aussi être en mesure de vérifier si des écarts de services se révèlent et donnent lieu à des inégalités dans l’offre aux enfants du Québec. Cet état des lieux permettra enfin de décrire la manière dont les établissements ont traversé la pandémie en se réinventant pour les jeunes.

L’Enquête sur les services jeunesse dans les bibliothèques publiques du Québec est menée par les professeures à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information Marie D. Martel et Christine Dufour, et par Cynthia Cloutier-Marenger, bibliothécaire.

Votre participation est très importante!

SVP, écrivez à ce courriel : marie.martel.1@umontreal.ca, et le lien vers le questionnaire destiné aux responsables de bibliothèques publiques québécoises vous sera (r)envoyé.

 

Publié par :Bibliomancienne

Bibliothécaire, auteure d'un carnet, professeure à l'EBSI.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.