Les inscriptions sont ouvertes, et gratuites, pour la journée « éthique du care et évaluation des bibliothèques », à l’Université de Montréal (Montréal) le 4 novembre dans le cadre des Entretiens Jacques Cartier 2019 : https://www.eventbrite.fr/e/inscription-un-usage-de-lethique-du-care-pour-evaluer-politiques-publiques-culturelles-71342263631

Pressées par les coupes budgétaires, déstabilisées par la place devenue première d’Internet comme source de savoirs, tiraillées entre un besoin de plaidoyer en direction des élus et un désir militant d’indépendance, les bibliothèques réinterrogent leur capacité à démontrer la nature, multiple et étendue, de leur activité. En ce sens, depuis 5 ans, un travail important de mesure de l’impact des bibliothèques s’est développé à travers des initiatives visant à mesurer le coût réel et les bénéfices des bibliothèques : le Project Outcome mené par Public Library Association, le référentiel Creating a Culture of Evaluation (2018) publié par Ontario Library Association au Canada, etc.

Au sein de ces outils, la question de l’impact social s’est fait une place encore minime. Pourtant, plus que jamais les bibliothèques sont encouragées à développer leur rôle social. Dans cette journée d’étude, nous présenterons une autre approche de l’évaluation, qui prendrait plus en compte l’impact social et qui est déjà mais à peine en germe dans certains outils : celle de l’éthique. Cette éthique pourra se construire autour de la notion de « care », qui peut constituer un appareil théorique pour analyser, comprendre et évaluer la responsabilité et l’engagement des bibliothèques envers le développement social.

Il s’agira avec cette journée d’étude de proposer un temps théorique de réflexion sur ces outils, puis un temps de travail collectif sur la construction de critères d’évaluation, pour renouveler la mesure de l’impact de l’action publique, non pas avec une ambition statistique et autocentrée pour sauver les bibliothèques, mais avec l’expression d’une attention aux autres, d’une responsabilité et d’une compétence assumées collectivement au service d’une démocratie inclusive.

Les organisatrices,
Rapahëlle Bats (Enssib)
Marie D. Martel (EBSI – UdeM)

Publié par :Bibliomancienne

Bibliothécaire, auteure d'un carnet, professeure à l'EBSI.

Un commentaire sur &Idquo;32e Entretiens Jacques Cartier : Éthique du care et évaluation des bibliothèques&rdquo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.