La maquette du zine sur le domaine public

L’immersion s’est poursuivie dans Ville-Marie à partir de la Cinémathèque québécoise qui est notre base et qui nous a placé.e.s un peu off-site. Au cours de cette journée de prototypage, la récolte de notre parcours d’hier nous a servi à générer :

  1. Une cartographie des communs du domaine public dans Ville-Marie (ici en plein écran). Cet outil constitue une initiative de visualisation d’un réseau des acteurs et des actrices des communs du domaine public. Les données ont été recueilles en parcourant le territoire autour de la Cinémathèque québécoise, de la Grande bibliothèque (BAnQ) jusqu’à la bibliothèque Père-Ambroise où nous avons tenté d’identifier les places du domaine public et de les documenter principalement cette fois par le biais des institutions culturelles qui en prennent soin.
  2. Au cours des entretiens, nous avons interrogé nos interlocutrices au sujet de ce que devrait contenir une trousse de survie du domaine public. Elles ont toutes évoqué l’importance d’une pédagogie conviviale. La production d’un zine se voulait une réponse à ce souci.
  3. La réflexion sur le contenu du zine nous a aussi amené à relire le Public Domain Manifesto et à le ré-écrire pour produire un nouveau manifeste pour le domaine public. Initialement publié par Communia et traduit par Philippe Aigrain nous l’avons ré-interprété à la lumière des critiques énoncées par Richard Stallman pour justifier son refus d’y adhérer et de le signer (« Pourquoi je ne signerai pas le manifeste pour le domaine public » ). La nouvelle version du texte du manifeste pour le domaine public adopte aussi une rédaction inclusive avec la parité linguistique des termes auteur et autrice – sauf pour le terme « droit d’auteur ».
  4. En phase avec la thématique de Publishing Sphere, nous avons élaboré un dispositif d’édition publique. Un mode d’emploi pour publier des textes du domaine public en Epub a été produit sous la forme d’un inséré dans le zine.
  5. Enfin, une autre des questions liées à notre quête dans le cadre de PS était la suivante : oui mais comment pourrait-on encore sortir d’un territoire donné pour aller vers un autre territoire, comment créer des liens à une autre échelle, comment créer des données ouvertes et liées en matérialisant des relations humaines, avec empathie, qui soient suscitées par le domaine public à la faveur d’un processus de retour vers la situation des véritables actants humains ? Notre démarche hors-les-murs par rapport à Publishing Sphere s’est décalée une nouvelle fois par un hors-les-murs de la Cinémathèque québécoise nous conduisant à rejoindre la bibliothèque de la Maison communautaire et culturelle de Montréal-Nord (MCC). La présentation du film The Night of the Living Dead pendant la soirée des jeunes est devenu un dispositif de valorisation des communs du cinéma, d’exploration des possibles sur la création de type remix et d’autres occasions de liens sud-nord de Montréal entre la Cinémathèque québécoise et la MCC. La métaphore des zombies pour parler des entrant.e.s dans le domaine public est devenue une voie de conversation possible pour ce film, l’interculturel en serait un autre.
La présentation du film The Night of the Living Dead à la MCC

Nous serons chez Artexte aujourd’hui à compter de 13h30 pour la visite des lieux et, à partir de 14h, il y aura la présentation publique des projets. Nous présenterons notre démarche ainsi que les artefacts que nous avons réalisés lors de ces deux journées d’immersion, de réflexion et de création.

Ces différents artefacts et les récits des entretiens seront aussi partagés sur différentes plate-formes.

Posted by:Bibliomancienne

Bibliothécaire, auteure d'un carnet, professeure à l'EBSI.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.