La revue À bâbord !, no. 78, mars 2019

Le numéro 78 (mars 2019) de la revue À bâbord!, Quand l’art se mêle de politique, est à lire de la première à la dernière page. Je souligne en passant l’article : Ma censure bien aimée (Philippe de Grosbois); Le travail invisible : angle mort des luttes sociales ? (Camille Robert), Élargir les frontières de la démocratie (Mouloud Idir).

À noter un article portant sur Marie-Claire Daveluy (1880-1968) : Une historienne féministe par Louise Bienvenue, qui fut aussi bibliothécaire, et dont j’ai apprécié la justesse de la conclusion :

Au vu de telles réalisations, pourquoi une mémoire si oublieuse? Cela tient sans doute à son positionnement idéologique. Ardente nationaliste et fidèle catholique, Daveluy se rattache aisément à une école traditionaliste dont le crédo s’accorde mal aux sensibilités progressistes actuelles. Pour cette raison, elle est moins célébrée que d’autres figures féministes de son époque , comme Idola Saint-Jean (À bâbord!, no 72), Éva Circé-Côté et Léa Roback (À bâbord!, no 68), plus clairement campée à bâbord. Mais n’est-il pas temps d’élargir cette compréhension trop restrictive de l’histoire du féminisme et d’inclure Marie-Claire Daveluy au panthéon des pionnières de la cause de femmes au Québec. p. 24

Dans la foulée, mon intention était également de signaler que le numéro 73 de la revue À bâbord ! avec le dossier Bibliothèques : Enjeux et mutations est désormais accessible en ligne . Le dossier est introduit en ces termes :

Couverture : CC-BY-SA, Marius Gossier, Yannick Delbecque, Anne-Laure jean, 2005, 2008

« Les bibliothécaires et les archivistes, qu’ils ou elles viennent du monde universitaire, municipal ou communautaire, se trouvent souvent à défendre des visions sociales qui entrent en contradiction avec l’idée que cette institution publique doit demeurer neutre. À notre époque, ils et elles doivent souvent subir en silence les conséquences du néo- libéralisme triomphant, qui affectent leur milieu de travail comme le reste de la société.
Aujourd’hui plus que jamais, les bibliothèques sont en pleine mutation. La manière d’accomplir chacune de leurs missions se transforme au contact du numérique et de l’Internet, entre autres. Dans ce dossier, À bâbord! donne la parole à des praticien·ne·s et penseurs·euses de ce milieu afin qu’elles et ils puissent témoigner des nouvelles pratiques et des changements qui s’opèrent présentement dans les bibliothèques »

Voici le sommaire de ce dossier auquel j’ai participé avec plusieurs collègues :

  • Quand la bibliothéconomie devient critique / Jean-Michel Lapointe et Michael David Miller
  • Rien n’est permanent, sauf le changement / Lëa-Kim Châteauneuf
  • Des jeux ? Voyons donc ! / Claude Ayerdi-Martin
  • Archives. Des alternatives à l’exclusion officielle / Anne Klein et Annaëlle Winand
  • Le droit de parole / Gaëlle Bergougnoux
  • La petite séduction ou les enjeux en région / Aline Crédeville
  • De l’éclatement au rassemblement / Sharon Hackett
  • On n’a pas tous les livres, mais on n’en a que des bons / Collectif de la bibliothèque DIRA
  • Pour le libre accès aux publications scientifiques / Émilie Tremblay
  • Diversité et inclusion pour transformer les bibliothèques publiques / Marie D. Martel

Posted by:Bibliomancienne

Bibliothécaire, auteure d'un carnet, professeure à l'EBSI.

Une réponse sur « Les bibliothèques à bâbord! »

  1. Hey ,
    Je vois le site http://www.bibliomancienne.com et son impressionnant. Je me demande si le contenu ou les bannières des options de publicité disponibles sur votre site?

    Quel sera le prix si nous souhaitons mettre un article sur votre site?

    Note: L’article ne doit pas être un texte comme sponsorisé ou faire de la publicité ou comme ça

    À votre santé
    Anto Desouza

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.