Lire le jazz à Montréal : un festival

TiaFuller

Le Festival International de Jazz de Montréal 2013 bat son plein, corps et âme jusqu’au 7 juillet. Voici une sélection de lectures sur le jazz que je proposais l’an dernier en vue de préparer cette 34ième édition du FIJM. Je la publie à nouveau, elle est toujours actuelle, et ce d’autant plus que j’y ai ajouté trois titres à découvrir qui sont les choix de l’éditeur 2012 sur All About Jazz ainsi qu’une série fascinante dédiée à Ella Fitzgerald publiée sur un blogue au cours de l’année.

A Jazz Odyssey / Oscar Peterson (2002)

C’était le roi du jazz montréalais. Dans cette autobiographie, Oscar Peterson raconte l’essence des grands musiciens avec cette verve et cette générosité qu’il a déployées en les accompagnant.

Ella Fitzgerald / Steg (2003)

Une bande dessinée, une biographie et un ensemble de disques constitue une trousse de qualité pour explorer la vie et l’oeuvre de cette artiste.

Festival international de jazz de Montréal : le Festival sous les étoiles / textes, Jean-François Gayrard ; préface, Oliver Jones (2008)

D’un point de vue montréalais, cette fresque narrative sur le FIJM est un incontournable.

Funny Valentine: The Story Of Chet Baker /  Matthew Ruddick (choix de l’éditeur 2012 All About Jazz)

«Avec une écriture saisissante et méticuleusement documenté, l’opus de Matthew Ruddick, qui fait de 828 pages, est la biographie définitive du trompettiste et chanteur Chet Baker.»

Jazz / Toni Morrison

Crime passionnel en musique, les années sont folles et l’Amérique aussi sous la plume de la lauréate du prix Pulitzer (pour Beloved) et prix Nobel de littérature en 1993.

Jazz / Bob Blumenthal (2007)

Selon, John Edward Hasse, conservateur responsable de la musique américaine pour le Smithsonian (!), il s’agit de la meilleure introduction compact au monde du jazz actuellement disponible, et elle fait moins de 200 pages !

Jazz: Body And Soul /  Bob Willoughby (choix de l’éditeur 2012 All About Jazz)

«Willoughby (1927-2009), un fan de jazz passionné, a passé de nombreuses années à photographier des musiciens de jazz à Los Angeles : sur scène, dans les coulisses, dans leur vestiaires sans oublier leurs auditoires. Il fut certainement l’un des hommes qui aura inventé le photojournalisme de jazz.»

Le nouveau dictionnaire du jazz / [sous la direction de] Philippe Carles, André Clergeat, Jean-Louis Comolli (2001)

Un excellent ouvrage de référence.

L’homme à l’affût / Julio Cortazar

Une nouvelle qui raconte la vie de Charlie Parker. Ne s’oublie jamais.

Le blues de Buddy Bolden / Michael Ondaatje

Une fiction originale de l’auteur canadien sur Charles (Buddy) Bolden, figure légendaire de la Nouvelle-Orléans.

Le tombeau d’Ella / Benoît Melançon sur L’Oreille tendue

Une série remarquable par le blogueur à l’oreille tendue (et fine) se consacrant à une exploration qui révèle des moments, des rythmes, des mots, des silences inattendus dans la vie et l’oeuvre de la grande Ella Fitzgerald qu’il fréquente depuis une trentaine d’années.

Mister Jelly Roll / Alan Lomax (1950)

 On y retrouve une collection de transcriptions des récits, chansons, anecdotes, etc. de Ferdinand « Jelly Roll » Morton, figure emblématique du jazz émergent dans les années 20 rassemblés par le grand folkloriste Alan Lomax. On peut aussi écouter les enregistrements originaux qui ont été publiés dans un ensemble.

Nica’s Dream: The Life And Legend Of The Jazz Baroness / David Kastin (choix de l’éditeur 2012 All About Jazz)

«Femme merveilleuse, livre  magnifique. David Kastin a mené une recherche assidue pour cette biographie de la baronne Kathleen Annie Panonnica Rothschild de Koenigswarter (1913-1988)  qui relate brillamment la vie de l’héritière née à Londres et dernier grand mécène privé du jazz américain.»

Reading Jazz / édité par Robert Gottlieb (1996)

Une anthologie culte par un ancien éditeur du The New Yorker. 1 068 pages…mais à consommer sous le mode du butinage pour en extraire le nectar.

Toute la ville en jazz / Stanley Péan (1999)

Survol historique du jazz au Québec par un mélomane. Ce projet qui date de 1999 devrait bien être mis à jour.

The Golden Age of Jazz / William Paul Gottlieb

Ce livre rassemble des portraits des musiciens de «L’âge d’or» du jazz américain pendant les années 40 et 50 : Louis Armstrong, Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, Billie Holiday, Thelonious Monk, etc. par l’illustre photographe qui les a suivis.

Une histoire du jazz à Montréal / John Gilmore, préface de Gilles Archambault (1988, 2009)

Un incontournable qui relève le défi courageux de la mémoire du jazz à Montréal au moment (autour de minuit) où les traces disparaissent et que la distinction entre la vérité historique et la fiction s’embrument.  Gilmore situe la production du jazz dans sa réalité sociale. Il est aussi l’auteur de Swinging in Paradise. 

Visions of Jazz: The First Century / Gary Giddins (2000)

Ce livre est déjà un classique. Selon ce blogueur  spécialisé en jazz, il s’agit du «Best Jazz Book of All Time #1».

Pour compléter et suivant la suggestion de Benoit Melançon via L’Oreille tendue, des textes de Gérald Godin sur le jazz se retrouvent dans Écrits et parlés I. 1. Culture et dans Écrits et parlés I. 2. Politique (1993). D’autres romans québécois insèrent aussi le jazz dans la narration : Coyote de Michel Michaud (1988). The Loved and the Lost de Morley Callaghan (1951, en anglais). Du côté de la France, Melançon propose plusieurs des romans de Christian Gailly : Be-bop (1995 et 2002), Les Évadés (1997 et 2010), Un soir au club (2001), Lily et Braine (2010) et Cherokee (1983) de Jean Echenoz. On pourrait aussi ajouter Les Écrits sur le jazz de Boris Vian autant pour le jazz que pour Vian.

Si d’autres mélomanes veulent enrichir cette liste, ils/elles sont les bienvenu(e)s.

n.d.l.r. : cet article a été mise à jour le 3 juillet.

Pour aller plus loin :

  • L’histoire du jazz à Montréal racontée dans un webdocumentaire sur espace. mu.  L’exploration peut se prolonger via une application pour téléphone mobile qui offre quatre itinéraires pédestres parcourant les lieux mythiques du jazz dans le quartier de La Petite-Bourgogne. La sortie d’un livre numérique en huit chapitres est prévue pour le 3 juillet.
  • Les photos de William Paul Gottlieb appartiennent désormais au domaine public; elles sont accessibles par le biais du compte Flickr de la Library of Congress. Un trésor public.
  • Il faut aussi savoir aussi que les archives d’Alan Lomax peuvent être consultées en accès libre sur le site de Cultural Equality, notamment via cette carte. Ces archives sont présentées sommairement  ici et ici.
  • La plupart de ces livres et de nombreux enregistrements musicaux et vidéos de ces artistes sont disponibles dans une bibliothèque près de chez vous.

Sources :

All About Jazz
Les actualités des bibliothèques de Montréal
The Guardian
The Wall Street Journal

| Photo :Tia Fuller et son quartet à L’Astral, le 28 juin 2013 dans le cadre du Festival International de Jazz de Montréal |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s