L’horreur pour les amateurs

Hier soir, je suis sorti et j’ai croisé, près du Rialto, les fans transgénérationnels du film culte entre tous les films culte: Rocky Horror Picture Show.

Dans notre relation aux oeuvres, l’appréciation et les émotions sont souvent gouvernées par des croyances complexes et complices. On apprécie les films d’horreur en adoptant l’attitude caractéristique du faire-accroire (Make-Believe) sans lequel, ce ne serait pas drôle du tout: on se fait accroire que la pauvre fille est vraiment possédée mais on sait que ce n’est pas vraiment vrai et que l’ordre du monde n’est pas vraiment perturbé. C’est ce raisonnement que, malheureusement, certains spectateurs trop sensibles, auxquels je m’associe, courtcircuitent dans la pratique.

Néanmoins, voici une sélection, proposée par Wired, des 25 meilleurs films d’horreur de tous les temps pour ceux qui négocient bien avec cette catégorie d’émotions en cette saison de la citrouille.

Claude Champagne, l’auteur du roman pour jeunes adultes, Treizième crâne qui paraîtra sous peu – notez le titre-, a commenté, en amateur éclairé, cette liste que j’ai partagée sur mon compte Facebook : « Hum. C’est toujours subjectif ces sélections, mais Shaun of the dead, c’est pas un film d’horreur, même si c’est un super film de zombie rigolo. Dans le genre, même éloigné, Braindead est un must. Je n’ai pas vu trace de The Shining, Psycho, La dernière maison sur la gauche (1972), The Omen… Ça paraît-tu que j’ai déjà tripé sur les films de série B? » Oui, ça paraît, merci! Manifestement, cette sélection de Wired a voulu favoriser le sous-genre gore.

Dans la thématique de l’épouvante, voici aussi une médiagraphie, finement ciselée autour de l’oeuvre de Stephen King. Le principe de cette médiagraphie proposée par JJFortin qui s’apparente à une théatralisation du catalogue, est le suivant : « Pour figurer dans la médiagraphie, une histoire doit à la fois être proposée sous forme d’enregistrement vidéo et sous forme de livre. Un autre lien permet quant à lui de diriger le visiteur vers une liste de livres associés à l’histoire, qu’ils soient imprimés ou audio. »

Mon grain de sel sélectif: Les Nosferatu de Murnau (on aime les trésors qui sont dans le domaine public) et Nosferatu de Werner Herzog puis, si on l’aime bien gore, Friday, the 13th.

One thought

  1. En effet, cette liste est très subjective…j’abonde dans le même sens que Claude, et j’ajouterais l’excellentissime Hellraiser, le premier. Et l’incontournable Friday (mon fils m’a «volé» mon déguisement cette année, s’habillant en Jason Voorhees: tel père, tel fils 🙂 sans parler des plus récents, The Grudge, The Cercle, The Blarwitch Project et Paranormal Activity. Ouais, moi aussi j’en ai regardé des tonnes, de films de séries B 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s